FacebookTwitterLinkedInPinterest

Depuis le 1er décembre, nous avions des doutes qu'un petit lutin s'amusait aux alentours de la maison.  En effet, le matin, à notre réveil, moi et les enfants remarquions les traces de ce petit tannant.  Un tas de feuilles sur le balcon, une mitaine d'enfant accrochée sur l'essuie-glace de l'auto, des petites traces de mains dans nos fenêtres, des tonnes de miette de biscuit devant l'entrée ...


Un soir alors que le enfants étaient couchés, ayant laissé la caméra devant la porte-patio, nous avons pu voir au matin, le lutin en question qui nous regardait par la fenêtre.  Nul besoin de douter qu'à ce temps-ci de l'année, les lutins aimeraient bien rentrer dans nos chaudes maisons !

L'idée est alors venue de tenter d'en attraper un. Les enfants ont pensé à installer un piège sur notre balcon à l'arrière, puisque le lutin semblait beaucoup aimé se cacher dans notre cour arrière ! 

Les enfants ont travaillés très fort pour penser à un piège à lutin.  Après plusieurs tentatives de piège, les enfants se sont mis d'accord sur le piège à lutin idéal.  Nous avons recouvert le contenant à recyclage d'une toile blanche, mis un biscuit au centre de la toile, une planche pour permettre au lutin de monter chercher le biscuit et recouvert la toile d'un tas de feuilles.   Même, Kiki notre chien avait un intérêt pour le piège à lutin,...ou pour le biscuit : reste à savoir !!

Les efforts des enfants ont vite été récompensés.  En effet, durant la nuit même nous avons été très chanceux, puisque le lutin est tombé dans notre piège !

 À leur réveil, les enfants étaient très étonnés de voir une petite tête de lutin qui dépassait du bac à recyclage.  Yanick, le plus courageux, avait déjà sa tuque et son manteau pour aller voir le lutin de plus près, tandis que Pascal proposait d'éclairer la boîte avec sa lampe de poche pour bien voir le lutin.

La coopération était au rendez-vous ! 

Dehors : aucun des deux ne voulaient s'approcher du lutin !  J'ai donc optée pour rentrer le tout à l'intérieur.  Cela à pris quelques minutes avant que les enfants l'approchent.

Voici le vidéo du premier contact avec notre lutin.  Ils l'ont même vu bougé !!

 

.

Enregistrer

Enregistrer

L'histoire débuta dans la petite ville de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix, ou dans le temps des fêtes 2008, les deux premiers lutins furent attrapés.

À partir du 1er décembre, les lutins qui ont travaillés très forts durant toute l'année à la fabrication des millions de jouets, envahissent les villes et les villages et se cachent partout ou il y a des enfants. 

Pour essayer de les attraper, il suffit de tendre un piège durant la nuit et de les attirer avec leurs gâteries préférés.   Les lutins adorent tout ce qui est sucré, surtout le chocolat et les galettes.

Le meilleur moment pour attraper un lutin c'est la nuit : en effet ils sont immobiles le jour ou en présence des enfants, et deviennent très actifs la nuit. 

Les lutins sont de petites créations très coquines : ils sont très coquins et ils adorent jouer des tours aux enfants.  Une autre particularité des lutins c'est qu'ils sont maladroits !

Le 24 décembre, les lutins sont rappelés au Pôle Nord pour aider le Père Noël dans la grande distribution de cadeaux.


Bonne chasse aux lutins !

Voici une expérience très facile à réaliser avec les enfants.

Fabrication de têtes en gazon.  Les enfants ont adorés faire cela.

@mamanetcie

PhotoMax 2.0 - Photos & Albums on your Website - Jquery plugin